Récolte et analyse des données

Quelles données récolter ?

Le projet doit contenir un plan de l’état initial sur lequel les éléments naturels du périmètre sont relevés. Une bonne connaissance de l’état initial est importante pour le choix des espèces à favoriser et pour définir des objectifs adaptés et réalistes. Pour cela, il faut consulter les différents inventaires et données existants. Chaque canton a défini dans ses directives la liste les documents à consulter.

Les éléments suivants au moins doivent figurer sur le plan de l’état initial :

  • le périmètre du projet,
  • les surfaces agricoles utiles (SAU),
  • les surfaces de promotion de la biodiversité (SPB), en indiquant les surfaces de niveau de qualité II,
  • les milieux naturels et les milieux proches de la nature importants à l’intérieur ou à l’extérieur de la SAU,
  • les objets d’inventaires cantonaux ou fédéraux,
  • les régions d’estivage,
  • les forêts,
  • les zones de protection des eaux souterraines,
  • les zones à bâtir.

Une description de l’état initial doit également figurer dans le dossier de projet. Elle doit comprendre des informations au moins sur :

  • la répartition des espèces animales et végétales choisies
  • les autres projets ou enjeux du territoire qui sont en cours ou planifiés dans le périmètre.

D’autres informations peuvent être exigées selon le canton : se référer aux directives cantonales.

Les données récoltées seront vérifiées et au besoin complétées par des visites sur le terrain.

 

Dernière mise à jour : 20.02.2015