Ourlets sur terres assolées

Les ourlets sont des bandes extensives de végétation herbacée situées le long de terres ouvertes, de surfaces herbagères ou de cultures pérennes.

Contrairement aux jachères, les mélanges pour ourlets contiennent des graminées, car les ourlets sont prévus pour être des structures permanentes. En plus d’un mélange pour sols secs à frais, il existe un mélange pour sols humides à mouillés qui peut être utilisé, p. ex., aux emplacements trop humides pour l’installation d’une jachère.

Comme élément permanent, l’ourlet offre nourriture, refuge et site d’hivernage pour beaucoup d’auxiliaires et comme élément linéaire, il est adapté pour la mise en réseau de milieux naturels.

Principales conditions et charges selon l'OPD

Niveau de qualité I

Situation

 

  • Région de plaine (ZP, ZC) ou en zones de montagne I et II
  • Surfaces qui, avant d’être ensemencées, étaient utilisées comme terres assolées (y c. prairies temporaires) ou pour des cultures pérennes

 

Largeur de la bande

 

  • Largeur maximale moyenne de la bande: 12 m

 

Ensemencement

 

  • Semis d’un mélange de plantes sauvages indigènes recommandé par l'OFAG

 

Fumure

 

  • Aucune

 

Produits phytosanitaires

 

  • Aucun, traitement par foyer (quelques m2 !) possible pour les plantes à problème

 

Entretien

 

  • Coupe de nettoyage autorisée la 1ère année en cas d’envahissement par des mauvaises herbes
  • La moitié de l’ourlet doit être fauchée une fois par an de manière alternée
  • Pas d'obligation d'exporter le produit de la fauche
  • Broyage admis

 

Durée d'utilisation obligatoire

 

  • Au minimum 2 périodes de végétation sur le même emplacement

 

Critères d'exclusion

 

  • Liseron : taux de couverture de plus de 33 % de la superficie totale ou
  • Chiendent : taux de couverture de plus de 33 % de la superficie totale ou
  • Chardon des champs : plus d’un foyer de chardons par are (= 5 pousses par 10 m²) ou
  • Ambroisie (Ambrosia artemisiifolia): aucune tolérance (obligation d’annonce et de lutte)

 

Contributions

 

 

Emplacements adaptés

 

  • Sols secs à frais et humides à mouillés
  • Eviter les emplacements ombragés ou avec des problèmes de mauvaises herbes
  • Pas à proximité d’un verger (problèmes de campagnols)

 

Mesures favorables à la faune et à la flore

 

  • Laisser le plus longtemps possible au même emplacement
  • Faucher dans le sens le la longueur
  • La période idéale pour la fauche est la deuxième moitié d’août
  • Une installation entre deux parcelles cultivées protège la faune des dérangements
  • Ne pas installer le long d’une route à fort trafic

 

Dernière mise à jour : 12.04.2016