Fossés humides, mares, étangs

Il s'agit de plans d'eau ou d’autres parties de la surface d'exploitation, généralement inondés.

Ces petits plans d’eau abrite une flore spécialisée et sont utilisés par un grand nombre d’animaux comme habitat (petits crustacées, insectes aquatiques), comme site de reproduction (amphibiens, libellules) ou comme point d’eau (oiseaux, papillons, abeilles).

De plus, la boue des mares en voie d'assèchement est recherchée par les hirondelles pour la construction de leurs nids.

Principales conditions et charges selon l'OPD

Bordure tampon

 

  • 6 m de large au minimum

 

Fumure et produits phytosanitaires

 

  • Aucun sur l’objet
  • Sur la bordure tampon : traitement plante par plante autorisé pour les plantes à problèmes, mais seulement à plus de 3 m du bord des eaux superficielles

 

Surface imputable

 

  • Longueur moyenne x largeur moyenne (y c. bordure tampon si elle n’est pas inscrite comme prairie extensive ou surface à litière)

 

Durée d’utilisation obligatoire

 

  • Au minimum 8 ans

 

Contributions

 

 

Emplacements adaptés

 

  • Emplacements ensoleillés, avec dépressions de terrain au sol humide ou imperméable (argileux, compacté)

 

Mesures favorables à la faune et à la flore

 

  • Laisser une bordure tampon la plus large possible, éviter absolument l’apport d’éléments nutritifs
  • Installer plusieurs mares de tailles et profondeurs différentes à faible distance
  • Présence de l'eau idéalement de mai à août pour permettre aux amphibiens de frayer
  • Laisser se développer une végétation naturelle
  • Un environnement varié avec de petites structures (tas de bois, de pierres) et d’autres SCE (prairie extensive, haie, ...) en améliore la valeur écologique

 

Dernière mise à jour : 25.11.2015